Accueil
 
Nouveauté
 
Epilation durable
 
Les Massages
 
Anti-Cellulite
 
Les photos
 
Goodies
 
Plan d'accès
 
Tarifs
 
Contact
 
Bons cadeaux
 
En savoir plus
Trairement de la couperose


TRAITEMENT DE LA COUPEROSE,

DES VARICOSITES ET DE L’ACNE

Comment la lumière pulsée intense agit-elle?

Le flash lumineux est absorbé par le pigment rouge de l’hémoglobine, permettant ainsi la coagulation des microlésions des parois vasculaires qui créent couperose et varicosités.

La lumière pulsée peut également être employée comme traitement de l’acné légère ou moyenne, inflammatoire et rétentionnelle. Les faisceaux lumineux projetés à travers le derme vont permettre d’affaiblir les glandes sébacées hyperactives et de réduire les bactéries liées à l’acné.

Pour la couperose, les varicosités et l’acné, on utilise le spectre 430 nm.

Contre-indications :

Les lésions dermatologiques situées sur la zone de peau à traiter

La rosacée inflammatoire en poussée

L’acné sévère

Les cicatrices chéloïdes ou récentes

La grossesse : on suspend les séances pour ne pas envoyer tous les faisceaux de lumière au bébé. Il est possible de reprendre après l’accouchement, même en cas d’allaitement.

L’ usage de médicaments photosensibilisants

L’ épilepsie : possibilité de crise à cause de la lumière

Comment se déroule la séance?

Il est conseillé d'éliminer toutes traces de maquillage, de crème ou de parfum avant la séance.

Le port de lunettes protectrices est obligatoire.

Il est indispensable d'appliquer du gel sur la zone à traiter avant de commencer le traitement. Ce gel sert à la fois de conducteur mais permet également de réduire la sensation de chaleur.

Lors du traitement, on peut ressentir une légère chaleur ainsi qu'un picotement.

En général, 4 à 5 séances sont suffisantes (espacées d'un mois environ). Une séance d'entretien annuelle peut s'avérer utile.

Après la séance :

Un érythème et un gonflement de la peau peuvent apparaître. Ces réactions sont normales et disparaissent en quelques jours.

De petites croûtes peuvent se former. Il ne faut surtout pas les arracher.

Il est formellement interdit de s'exposer au soleil dans le mois qui suit le traitement

© 2014